lundi 22 juin 2009

Millenium

N'étant pas du genre à lire tous les livres à la mode, j'ai préféré aller voir au cinéma "Les hommes qui n'aimaient pas les femmes", le premier volume de la série Millénium écrit par feu Stieg Larssons (mort d'une crise cardiaque peu avant le succès de son œuvre, ayez pitié de son âme), au lieu de me plonger tête baissée dans ce livre (pendant largement plus de deux heures : la durée du film).

C'est un très bon film.
On se laisse prendre par l'intrigue tout du long, surtout grâce à la gothique Lisbeth Salander qui est incroyable : le jeu de Noomi Rapace est parfait. Et puis, contrairement aux films américains, certains tabous sexuels ne sont pas de rigueur : on voit des parties féminines bien placées. Cela change ! En fait, "exotique" qualifierait bien ce film pour moi. Les choix de la mise en scène, les paysages, les acteurs qui ne sont pas des tops modèles, différencient en bien ce film des polards standards américains, et même français.

Je regrette néanmoins (et je chipote) le style de l'affiche française qui reprend austèrement le style de la maison de publication ACTES SUD. Certes, le film est sobre, sombre, et sanglant, donc le style correspond, mais elle est en désaccord parfait avec l'affiche Suédoise beaucoup plus mystérieuse et lumineuse à la fois. J'aurais préféré un détachement avec la publication française du livre, et un rapprochement avec les choix de la production suédoise.


J'allais oublier de mettre ce lien : http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/04/17/les-bourdes-de-millenium qui ne donne pas forcément envie de lire ce livre tête baissée, en énumérant toutes les erreurs de traduction.
"Réfléchir à des coupables alternatifs" (au lieu de : "d'autres coupables possibles") est ma préférée...

5 commentaires:

  1. tu ne veux pas lire les romans a la mode... mais tu vas les voir au cinema. C'est un peu bizarre quabnd lmeme. Le film est tres bon mais le livre est franchement mieux aussi il faudrapeut etre penser a baisser la tete un peu et se plonger dans les succes populaires !

    RépondreSupprimer
  2. Ou pas... Le cinéma prend moins de temps...

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est alors qu'une question de flemmardise non ?

    RépondreSupprimer
  4. Non, parce qu'avec le temps récupéré, on peut lire d'autres livres plus intéressants.
    Pas folle, la guêpe !

    RépondreSupprimer
  5. Comment sais tu qu'il n'est pas interessant si tu ne l'as pas lu ? ce n'est pas le film qui te donne la qualité du livre

    RépondreSupprimer