lundi 16 mars 2009

Tempête sur l'Iliade...


Prospéro, Ariel, Sycorax ou Caliban par-ci.

Zeus, Héphaïstos, Achille ou Odysseus par-là.

S’inspirer de l’Iliade et de La Tempête (de Shakespeare) pour créer un Space Opera puise dans l’originalité. Dan Simmons a réussi à fusionner trois genres très différents avec brio, dans son diptyque composé d'Ilium et d'Olympos.

Il nous immerge dans un millier de pages grandioses dont les points forts sont l'originalité, les dialogues amusants et accrocheurs qui font tout de même progresser la narration, et un style d’écriture travaillé, qui évolue selon les chapitres puisqu'il y a deux narrateurs totalement distincts (l'un raconte de façon omnisciente, l'autre à la première personne).

Au cœur même de l'histoire, l'auteur se permet de faire analyser par ses personnages des sonnets shakespearien et quelques paragraphes de Proust.


Amateur de Shakespeare ? Amateur de Proust ? Amateur de Space Opera ? Amateur de Science-fiction ? Amateur de batailles épiques ? Amateur de bouquins originaux ?
Ces deux livres sont faits pour toi !


Voili, voilou.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire